lundi 2 avril 2018

Les portes s'ouvrent

Samedi 31 mars
Le kondalé Trassanel

JMichel, JMarie  et Claire, Sylvain
TPST : 7h

1° pour un article. Il est écrit par JMichel mais j'ai (JMarie) rajouté des photos et quelques détails en italique. Comme titre j'avais pensé à "les cloches sont passées, nous aussi..."
J'ai changé d'appareil photo et je n'arrive pas à m'en servir. D’où la qualité médiocre des photos et vidéos qui n'ont que le mérite d'être un document du jour de la première. 

Descente au fond, JMarie et Claire topotent les puits terminaux borgnes tandis que le reste de l'équipe achève d'élargir la lucarne, terminus de la précédente sortie.

Lors de la dernière sortie j'étais le premier arrivé dans la petite alcôve au dessus du puits. Plein d'espoir. J'osais à peine regarder la suite de crainte de retrouver un méandre étroit de plusieurs mètres de long. Il y avait bien une lucarne étroite. Mais en 2 tirs elle s'est changée en portail...

Après un équipement rapide mais élégant, un beau P16 est descendu.

P16 du Daily Star

5 m avant le fond il est coupé par une grosse coulée de calcite.
D'un coté une partie étroite continue à descendre sur quelques mètres mais sans aucun courant d'air.



De l'autre, on atteint un fond plat.


Un méandre de 5 m suit, avec un ressaut au bout. C'est le passage du courant d'air qui est assez fort aujourd'hui.
Pour l'instant il est infranchissable.
Une seule paille de 10, copieusement renforcée lui fera très mal.



La furia GSPinienne en viendra vite à bout, à la massette et au gros marteau de forgeron.

Une verticale de 5 m donne dans un carrefour de puits : 2 remontent et deux descendent.

Lucarne donnant sur le puits suivant

Ces derniers se rejoignent et 5 ou 6 mètres plus bas nous nous arrêtons sur un confortable palier.
Un magnifique P20, subvertical nous attend.

Rebelotte, JMarie et Claire retopotent, Sylvain agrandit, à la paille de 8, une lucarne dans un puits remontant qu'il finit par atteindre pour s'apercevoir qu'il donne dans un puits connu...


L'acu de ma scurion plante et je termine la vidéo à la frontale :
désescalade  du P6 sortie de chatière verticale 4 mètres au dessus du sol :






J'équipe le dernier puits avec 3 amarrages reliés par un ficelou en dynema.
Un seul nœud en huit sur une corde de 15 pour un puits de 20 !!
Je descends jusqu'à un petit palier.
Les dimensions sont honorables, je vois le fond qui semble plat et le bout de la corde à 5 m du dit fond. Ma lampe est HS et avec la frontale de secours prêtée par Sylvain je ne distingue aucun détail. Je remonte.

Sylvain descend en bout de corde et se dé...brouille pour atteindre le fond !
Une lucarne donne sur un nouveau puits en cloche de 5 m.

La suite au prochain numéro.
En remontant nous plaçons dans le méandre, une paille qui foire lamentablement. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude !

Petit aperçu de la remontée :



Arrêt au PC de Trassanel. Réunion du Comité de Rédaction et examen des topos.
J'avais rêvé d'une traversée vers le sud et Trassanel mais on descend droit sur le bivouac de Pertusac (par la branche ouest du réseau en amont du bivouac ?). Dommage. Mais si on y arrive ça fera une belle diagonale avec Mate Arnaude.                                                                                        
   

 


Résumé vidéo : 















Ramping en remontant dans le tube du Sexagénaire

9 commentaires:

masdan a dit…

Mais ça sent vraiment bon !! Vous frôlez les -160?..Super.

Stoche a dit…

Enfin ! On commençait à s'impatienter du "vivement samedi", maintenant on comprend pourquoi. Il me semblait avoir entendu dire que ce trou ne valait rien mais quand on y croit, qu'on s'acharne et que c'est bien placé (il faut quand même un petit coup de pouce), on trouve. Bravo à toute l'équipe et bonne chance pour la suite.

Sylvain a dit…

Merci pour ces encouragements. C'est vrai que niveau acharnement, on s'est bien defendu.
Daniel, tu as pris un peu d'avance, vue sur -110m seulement.
Le trou va continuer à se défendre et tant mieux si ça ne va pas trop vite, la progression est un peu trop violente au vu de nos habitudes laborieuses..

Lionel Calvayrac a dit…

Salut. Je vous dis bravo ! Vous êtes à quelle profondeur maintenant ?

Lionel

masdan a dit…

Chouette: descente par Matte Arnaude et remontée par le Pertusac...Là navettes pour les voitures...

Jean Marie a dit…

Vu les étroitures dans ce réseau ce sera plutôt l'inverse !

masdan a dit…

Mais ce n'est pas encore sûr, car dans le ruisseau de la grave il y a , encore bien caché, un trou qui se dirige vers vous....

jean michel a dit…

Le titre fait référence l'appel au peuple que j'avais fait pour la sortie précédente:

"J'ai reçu et chargé le nouvel accu"
"J'ai réparé et chargé le gros de J Marie"
"J'ai acheté 2 mèches Bosch en 8"
"J'ai fait plein de pailles en 10"
"Il manque 2 à 3 mètres de bleu (40cm par trou)"

"Ça va fumer "grave" au Kondalé"

"Vivement samedi"

"Jean Michel "

Je supputais le gros coup!

Sylvain a dit…

Qu'est ce qui dit???