lundi 5 mars 2018

Les portes se ferment

Samedi 4 mars
Carrière de Limousis
JMi E, Sylvain D, Felix, JMarie B et Claire, Florence avec grand papa et les gosses, visite de Jean Claude.
TPST : 6h

Le programme s'est déroulé comme prévu :
- après un accueil royal de Gilles, maire de la commune et 3 pailles dans le puits "des petits cailloux"
nous franchissons l'étroiture pour la grande première.
10 minutes plus tard, les carottes sont cuites et le fond de la faille entièrement fouillé sans aucune suite possible....
- qu'a cela ne tienne, nous équipons le trou du spit pour extraire Excalibur de son fourreau minéral.
Rapidement débloquée en rotation, il s'avère impossible de la sortir. Le défi demeure !

Ô preux spéléo, au cœur pur et à l’âme sans tache, toi seul sera capable  de la saisir !

Sylvain qui a équipé ce trou a réussi la prouesse de créer des frottements à tous les amarrages et déviations tout en tombant les 2 clés de 13 disponibles.

Repas au soleil, BBQ saucisses/merguez/côtelettes/chips  après les apéritifs maison de Gilles.
L’après midi promenade digestive pour tous sauf Sylvain et moi qui allons poursuivre la désob entamée par Etienne la semaine précédente au fond du "spit".
3 pailles plus tard nous remontons trempés.
Un tir de plus et ça devrait passer pour quelques mètres...
Aucun courant d'air.

3 commentaires:

sylvain a dit…

Je ne sais pas ce qui a été le plus dur à supporter l'après-midi:
Le ruissellement permanent sur la calcite (et dans la combi!) qui m'a trempé jusqu'à l'os et valu une belle crève les jours suivants ou les roumégades incessantes (pire que jamais!) du Sieur Jean-Mi, sans doute piqué au vif par son échec de "désenglaivage" pourtant annoncé haut et fort!
Seul le succès foudroyant d'une nouvelle technique de paillage a réussi a lui clouer le bec...A confirmer..

Le courant d'air très net dans la lucarne, en fond de puits, qui permet de changer de faille, boucle très nettement avec le haut de ce même puits, au niveau du rétrécissement. En bas, pas d'air et une descente de 3-4 mètres qui n'attend plus qu'une paille..et un peu moins d'humidité....

Etienne a dit…

Vous avez descendu combien de mètres de plus ?

jean michel a dit…

un à tout casser