mercredi 30 mars 2016

Petite préparation à la grande semaine transalpine du groupe ski- excellence du GSP

Ski de rando à Arreau du 26 au 28 mars

Samedi vallée d'Aulon jusqu'aux granges de Lurgues à 1454m au pied du fier Arbizon.
Sans hésitation et sans regarder le topo nous partons plein nord par un rude sentier à l'ariègioise où nous pouvons rapidement chausser. Un ravin encaissé avec un gros ruisseau nous oblige à déchausser plusieurs fois pour le traverser.



Puis nous entrons dans une très plaisante vallée perchée, uniformément blanche versant nord sans traces et toute verte au sud avec un troupeau d'isards qui paissent paisiblement.
Nous sommes les rois du monde montagnard, seul sous un grand soleil!!








 Isabelle observe les isards








Passé un petit col, nous tombons inopinément sur la gare de départ d'un télésiège du coté Espiaube de la station de St Lary !!
Après d'aimables discutions avec les préposés perchistes nous empruntons l'engin sans même dépeauter, Ce qui me vaudra un violent retour de nacelle dans le flanc à l'arrivée. Nous longeons une crête en marge du domaine skiable vers le pic de Pichaley. Les nuages qui menacent nous incitent à basculer versant ouest vers le port de Portarras, But initial de la randonnée. La pente est soutenue et la neige assez lourde.





en dessous d'un gros couloir



la vallée s'évase







Nous rejoignons la bonne vallée qui est beaucoup plus ensoleillée et ou la neige fait rapidement défaut.




Col de Portarras qui permet d’accéder skis aux pieds à quelques sommets de part et d'autre














Retour à la voiture à pied après une très belle journée












Le lendemain direction Piau et la très classique vallée du Badet. Nous partons dans un épais brouillard en suivant les trace d'un couple de skieur qui nous précèdent de peu.Finalement le temps se dégage rapidement et nous les rattrapons au col.Je fais la trace jusqu’à une bosse à 2600 m. La vue est panoramique .









Le Cambieil  3173m

Sans le brouillard nous aurions tenté le col à droite.





  
                                                         

Au fond dans les nuage le Néouvielle 3091m                                                                                                                                                                                                                            
                                                                                                                              
                                                                                                                                                                                 

         


Le lendemain retour par le col de Peyresourde vers Luchon, petit décrassage au col avec 600 m de dénivelé vite  faits   

   




Coté est, la chaleur monte et les coulées descendent..





Nos compères nous racontent qu'ils ont pu skier dans 40 cm de poudreuse le seul jour possible de cette  saison , c'était un mardi!






2 commentaires:

noel crosetti a dit…

Jean Michel mets la pression avec ces belle montagnes des Pyrénées....

claire falgayrac a dit…

Je pense que la semaine à venir va être plus physique ....Le val d aoste nous promet de bons dénivelés si Noël dit vrai!